Avantages & Inconvénients

Inconvenients

Avantages :

  • Il n'y a pas d'équilibre à gérer.
  • Sensation de kart dans les descentes avec virages rapides , on vire à plat , force centrifuge ressentie grisante , inimitable et inexistante sur un VC ou VD.
  • Excellent maintient latéral dans les virages rapides avec siège coque. 
  • Stable à haute vitesse. Pour un tadpole , plus le centre de gravité est proche des roues avant et plus c'est stable. J'ai déjà testé à 68,8 km/h mais d'autres utilisateurs ont déjà fait plus. 
  • Parfaitement stable à très basse vitesse.
  • Pendant les courts arrêts , pas besoin de déclipser la chaussure de la pédale SPD , ce qui permet de redémarrer au quart de tour.
  • Pendant les longs arrêts , le siège fait office de transat de repos.
  • Toutes les zones douloureuses si caractéristiques de la position des VD sont inexistantes. 
  • Confort total et inégalable par rapport aux VD puisque tout le haut du corps est en mode repos.
  • Longues distances facilement envisageables et nettement moins contraignantes. 
  • Un panorama visuel géant sans se tordre le cou.
  • Contrairement aux VC et VD , on est rarement frôlés , on est souvent doublés au-delà de la distance réglementaire , on est beaucoup plus respectés. Chose rare , j'ai remarqué une fois en étant dans une descente en ville une voiture qui doublait un VD dans le sens de la côte en le frôlant juste avant que je les croises. Or à cet endroit quand je suis dans le sens de la côte je ne me suis jamais fait frôler. Tout simplement parce que , selon les VH , on est bas et donc nous sommes vite fait dans l'angle mort. 
  • Facile à stationner , pas besoin de l'appuyer contre un mur ou tout autre support , les pédales peuvent même servir "d'accroche" par exemple sur un piquet en descente.
  • En cas de crevaison sur une des deux roues latérales , pas besoin de démonter la roue pour réparer.
  • Les mains sont en appui sur les vases d'expansion des freins hydrauliques et reposent les bras (expérience constatée sur Vortex).
  • La chaîne trois fois plus longue a une durée de vie beaucoup plus importante. 
  • Pas de chute possible donc aucun risque de diverses fractures.
  • Le centre de gravité très bas permet des puissances de freinages remarquables sans aucun risque de passer par-dessus la bôme. 
  • On peut pédaler dans un virage , les pédales ne toucheront pas le sol. 
  • La position aérodynamique expose moins à la résistance de l'air et refroidit moins.
  • Vent de face moins contraignant.
  • Vent latéral sans aucune incidence. 
  • Facile à piloter d'une main.
  • Les gants de vélo s'usent beaucoup moins vite du fait que l'on n'est pas en appui sur le guidon. 
  • Fréquence cardiaque moyenne moins importante et meilleur retour veineux.
  • Capital sympathie.
  • Risque de vol faible. 

Inconvénients : 

  • Le poids mais c'est de moins en moins vrai , notamment pour les sportifs. Mais ça restera toujours plus lourd qu'un VC ou VD. 
  • La rareté des pratiquants. 
  • Bronzage uniquement de face ! 
  • Vélo exceptionnel qui ne fait pas discret.
  • À poids égal ça sera plus lent qu'un deux roues à cause de la troisième roue qui occasionne des frottements supplémentaires à gérer donc plus de résistance au roulement notamment dans les côtes. 
  • On est beaucoup plus exposés à la pollution des gaz d'échappement , c'est pourquoi je remonte toujours les files , tant que ça passe sans gêner.
  • La vision latérale arrière est moins évidente d'où l'utilité du rétroviseur.
  • C'est parfois rock n'roll pour éviter les nids de poule , plaques d'égoûts et autres bouches d'incendie avec trois roues. Il faut slalomer et parfois ça ne suffit pas , il arrive d'éviter un trou avec la roue latérale mais c'est celle de l'arrière qui prend ou vice-versa.
  • Certains passages peuvent être trop étroits.
  • Diamètre de braquage (varie selon les modèles) mais il suffit de déclipser , quelques coups de pieds au sol vers l'arrière et c'est bon , pas besoin de se lever du siège.
  • On sent le bombé sur certaines routes donc on se sent penché mais ce n'est pas un problème.
  • Sur route pluvieuse , la roue AR "rafraîchit" la nuque sans garde-boue. C'est plus sujet aux éclaboussures même latérales. 
  • Transport et rangement pour les non-pliants plus difficile.
  • Lors d'un réglage de vitesses , difficile de soulever la roue AR et de tourner les manivelles en même temps , épuisant à moins d'avoir un établi adapté ou d'attacher l'arrière avec une corde pour le maintenir soulevé.
  • Pas de pédalage en danseuse (mais ce n'est pas important).
  • Un muret peut cacher la visibilité notamment sur les sportifs qui sont plus bas mais c'est au pilote d'anticiper et d'être prudent.
  • Sous la pluie , une fois trempé , on se sent vite de par la position plus lourd puisqu'on est plus exposé à la pluie et qu'elle ne s'évacue pas comme sur un VD.
  • À partir de 5°C et en dessous , les pieds sont vite frigorifiés puisque ces derniers sont dirigés vers l'avant et donc prennent le flux d'air frais en premier.
  • La position peut rendre le soleil très gênant lorsqu'il est trop bas sur l'horizon (sans casquette avec casque). Alors qu'en VD il suffit de regarder régulièrement au niveau de la roue avant pour baisser le regard le plus possible pour limiter la gêne. Mais en VH , la tête dans les nuages , on est déjà à la limite , impossible de faire mieux. 

Date de dernière mise à jour : 28/01/2018