Avantages & Inconvénients

Avantages inconvenients

Avantages :

  • Favorise grandement les rencontres. 
  • Ça rend dingue le vélomobile ! Dès qu'on a essayé une seule fois , impossible de décrocher , le virus est particulièrement virulent et il n'existe aucun remède ! 
  • Look de voiture de sport d'exception. 
  • La rentrée ou sortie d'un DF confère à son pilote un style presque similaire à un pilote de F1 (ainsi que quelques autres modèles).  
  • Protection intempéries : froid (dans la limite du raisonnable) , vent , pluie (à l'exception de la grêle).
  • Capital sympathie.
  • Protection intégrale de la transmission des salissures collantes de la route : longévité optimisée.
  • Les pneus course tubeless enfin au catalogue et ainsi ne plus subir de crevaisons par effet de pincement. 
  • L'accès à bord est plutôt aisé mais c'est à l'appréciation de chacun en fonction de son gabarit et des modèles. 
  • Sans le toit il est possible de vérifier la pression des pneus latéraux en les tatans sans avoir à sortir du VM (selon modèle : certains ont les roues latérales carénées).
  • Poids et capacité d'emport du DF XL.
  • Éclairage satisfaisant de nuit , clignotants , feux stops et feux arrières à LED (en complément d'un gyrophare c'est plus sûr).
  • Freinage d'une main sur les deux roues avec la commande centrale tiller. 
  • Moyen de déplacement rapide à effort modéré en musculaire pur , nettement moins fatiguant et beaucoup plus confortable qu'un vélo standard non caréné.
  • Le carénage diminue nettement la résistance de l'air sur les jambes lors du pédalage : on se sent plus léger.  
  • Très confortable sur de longues distances. 
  • Véhicule à propulsion humaine le plus efficace au monde (varie selon modèle , développements et pneus).
  • Moyen de transport peu onéreux : exonération d'assurances supplémentaires , pas de carburant ni de coûteux entretien.
  • Un sportif est autant , voire plus efficace qu'un scooter sur le plat en musculaire pur. 
  • Un VAE 45 km/h doit être immatriculé avec assurances et casque spécifiques selon la législation Française car il est considéré comme un cyclomoteur. Un VM sportif sur le plat en musculaire pur avec de la pratique est capable des mêmes performances voire davantage (sauf pour les accélérations). Ce qui est intéressant c'est l'exonération des contraintes du VAE , tant que ça reste en musculaire pur (si VMAE il vaut mieux se renseigner). À l'exception du casque qui est fortement conseillé. 
  • Résistance à l'air très faible grâce à son aérodynamique. 
  • Écomobilité la plus intéressante et efficace. 
  • Se déplacer tout en faisant du sport. Deux en un : excellent pour la santé et pas de perte de temps dans une salle de sport.
  • Risque de vol faible : volumineux , difficile à transporter , pas discret , ne se vend pas comme un simple vélo. 
  • Protection contre certains chocs dans la limite du raisonnable. Photos d'un DF XL fournies aimablement par son propriétaire victime de l'impact d'une moto dans un rond point. Il s'en est sorti sans dommages corporels. On notera que la coque n'est pas explosée mais enfoncée avec multiples fissures. Certaines tiges filetées ont été un peu pliées ainsi qu'une roue voilée. 
  •  Img 7210   Image1 3   Image2 2   Image3

Inconvénients :

  • À 50 km/h minimum sur le plat en musculaire pur , beaucoup de non-initiés croient à tort que c'est électrique. 
  • Le carénage peut faire croire illusoirement à tort aux motorisés qu'il protège des chocs.
  • Pas discret mais c'est plus un amusement en général. 
  • Le poids plus important qu'un vélo standard accentue l'effet de pincement résultant des crevaisons notamment sur les pneus fins. 
  • Les pneus renforcés alourdissent l'ensemble et se fait nettement sentir notamment dans les côtes en musculaire pur.  
  • De nuit , au vu de la hauteur et en fonction de l'éloignement latéral , les feux de croisement peuvent être très gênants notamment en ville et sur les petites routes de campagne (c'est plutôt serein sur une départementale).
  • Pas de bronzage possible sauf sur le torse en roulant torse-nu !
  • Trouver un coin de verdure pour coucher le VM sur le flanc pour réparer une crevaison arrière.
  • Avec les flasques de roues latérales , il faut démonter  la roue en cas de crevaison.
  • Impossible de tater les pneus latéraux pour vérifier leur pression ou crevaison avec le toit (certains modèles ont un toit plus pratique que d'autres : relevable , d'autres pas).
  • Poids des utilitaires qui ne sont pas toujours envisageables sans assistance élctrique en fonction du dénivelé et des développements.
  • Lent voire difficile en côte selon le poids du modèle à vide , ses développements , chargé ou non , en musculaire pur en fonction du pourcentage de la côte et de sa longueur. 
  • Le diamètre de braquage est plus ou moins important selon les modèles (il est souvent nécessaire de manoeuvrer depuis l'extérieur pour faire demi-tour. Pour le reste en général il n'y a pas de soucis , ça passe. Il faut penser à braquer un peu plus tôt avant de négocier un virage à 90°).
  • L'accès à la mécanique nécessite plus ou moins de spéléologie selon les modèles. (Avantage du DF avec son capot ouvrable ou le Waw avec son museau démontable).
  • Peinture plus sensible aux chocs de gravillons , rayures  sans gelcoat mais gain de poids.
  • Sensibilité plus ou moins prononcée latéralement aux rafales de vent. 
  • Lorsque le soleil est très bas à l'horizon , son reflet sur le capot peut être très gênant , équivalent à un reflet sur l'eau. 

Date de dernière mise à jour : 10/03/2018