Réparations de fêlures de la coque

Une fêlure peut être réparée grâce à un pansement carbone tant que la coque n'est pas déformée. Le carbone s'achète au mètre carré de 1,25 m de côté. 

Ces réparations n'ont pas été effectuées par mes soins mais par le nouveau propriétaire du DF XL 74 qui me fourni les photos au fur et à mesure de l'évolution des travaux. Pour le moment je ne sais pas encore le faire moi-même. 

Ces deux fêlures font environ dix centimètres chacune sous la coque sur le bossage droit. C'est le résultat à la suite d'une crevaison arrière qui m'avait fait atterrir un peu brutalement sur le trottoir bien que la bordure était d'une hauteur moyenne. Depuis c'est pour cela que je recommande le tubeless à l'arrière (aucune crevaison en un an). Un autre DFiste avait aussi occasionné des fêlures sous sa coque en utilisant la technique de la chaise roulante depuis les 406 afin de ne pas avoir à sortir pour effectuer un demi-tour mais n'ayant pas eu le temps de rentrer dans le VM pour planter le frein , c'est une haute bordure de trottoir qui l'a stoppé net dans une très légère pente après avoir parcouru deux mètres... Il vaut mieux éviter cette technique en fonction de ce qu'il y a autour et plutôt sur un terrain plat , le cas échéant il vaut mieux privilégier la sortie du VM afin d'effectuer la manoeuvre. Les fêlures n'étaient pas vraiment visibles à l'intérieur.

20190205 121934 

Deux couches 200 grs/m2 chacune où on ne voit que le tissu d'arrachage , le carbone nouveau étant dessous. Il faut appliquer de l'époxy qui est un plastique liquide pour durcir les fibres , à appliquer avant chaque couche et recouvrir le tout d'un tissu d'arrachage. Ce tissu permet d'éviter les bulles et d'absorber l'excédent d'époxy qu'il faudra de toute façon poncer par la suite. Ces réparations ont été effectuées avec la méthode de l'infusion en acceptant d'avoir une finition moins bonne notamment si l'on n'a pas besoin des meilleures propriétés mécaniques possibles de la fibre de carbone comme c'est le cas par exemple pour un cadre. Cette technique consiste à laisser sécher les fibres dans l'époxy avec le tissu d'arrachage. L'autre méthode de stratification est le sous-vide qui nécessite plus de matériel. Il permet d'appliquer une pression sur l'objet travaillé , ce qui est mécaniquement souhaitable et donne un rendu parfait si cela est bien réalisé. 

Le temps de séchage dépend des conditions d'humidité , de température et du nombre de couches mais il ne faut pas en appliquer plus de quatre à la fois. Il faut compter au moins trois jours de séchage et une semaine par sûreté. 

Img 20190131 170746

Pansement carbone. 

Img 20190203 153817

Celle-ci fait environ 23 cms. Je n'aime pas en parler. Victime d'ivrognes fêtards sur la voie publique qui ont tapé de joie sur la coque... Elle se trouve sur le bossage gauche. 

20190205 125724    Img 20190131 170752    Img 20190203 153835

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 11/02/2019